Le ball trap 

..autrefois appelé « tir aux pigeons d'argile », est un exercice d'adresse, d'entraînement à la chasse ou pratiqué comme activité sportive, consistant à abattre au fusil des plateaux constitués d'un mélange de brai de pétrole et d'un filler calcaire projetés en l'air.

Normes de sécurité

Les tireurs en attente de leur tour dans la zone du pas de tir doivent porter leur fusil à canon basculant ouvert et visible, généralement porté sur l'épaule (s'il reste une cartouche non tirée, elle doit être retirée des canons). Le port de protections auditives est lunettes sont recommandé. Afin de minimiser le recul d'une arme à feu, le port d'un gilet absorbant les chocs est également recommandé afin d'éviter l'apparition d'hématomes sur le bras et l'épaule.

La préparation mentale au ball-trap

La préparation mentale est un sujet assez complexe, qui ne peut être traité avec légèreté car comme chacun le sait, deux personne ne sont jamais égales dans leur façon d’appréhender les choses et de réagir; c’est pour cela qu’ il est important de respecter quelques règles de base importantes afin d’améliorer ses performances.

La première règle est de se concentrer sur ses objectifs, de s’isoler au maximum mentalement ; on appellera cela »se mettre dans sa bulle ».  Il ne faut surtout pas penser aux résultats ni aux scores.

Il est très important de se détendre et de pratiquer  des exercices de respiration environ deux minutes avant le tir pour évacuer son stress. Mais attention : être trop détendu peut mener à l’ échec, car on devient alors trop mou ;  il est donc important de garder sa tonicité. Il faut donc toujours rester bien concentré.

Il n’est pas négligeable de venir reconnaitre l’environnement au préalable à la compétition et pourquoi pas de s’entraîner sur  les parcours sur lesquels ont devra tirer.  Ressentir l’atmosphère du ball-trap un jour avant la compétition,  car le jour J, cela permettra de se sentir plus à l’aise et il sera alors plus facile de se concentrer sur les épreuves.

J’ai repris un article sur un ancien champion du monde de ball-trap qui expliquait sa stratégie mentale sur les postes de tir :

Entre l’action du lever du fusil et de la commande du déclenchement du plateau, il existe une période est de dix secondes ; ce champion, pendant ces dix secondes avait une stratégie en six étapes :

 èRegarder les trajectoires possibles

èImaginer le plateau cassé

èRespirer profondément et se parler

èÉquilibrer ses appuis

èPenser à un souvenir agréable

èEt enfin déclencher le plateau

Si cette  préparation dépasse plus ou moins les dix secondes, le plateau risque d’être manqué, c’est pour cela que la préparation mentale avec de bons entrainements permet des automatismes de tir indispensables pour la réussite des performances.

Cette préparation sera bien sur à adapter à chacun d’entre vous et vous seul saurez ce qui est le meilleur pour vous.



Copyright © 2019 b.t.c.n, All rights reserved.